Abonnez vous à la lettre d'informations

Quels outils pédagogiques aujourd’hui et demain ?

Le 4 novembre 2013, une réunion était organisée à la gare des Ramières (Allex) pour échanger sur les outils pédagogiques existants et/ou à construire dans le cadre du PNA Apron. Le partage d’expériences était animé par Stéphane Morinière, animateur nature de la communauté de communes du val de Drôme.  

A lire dans l'espace documentation

Le dernier compte-rendu du comité de pilotage du PNA est en ligne

Celui-ci s'est tenu à Lyon le 4 octobre dernier et a rassemblé plus d'une trentaine de participants venant de l'ensemble du bassin rhodanien. L’occasion de faire un point sur l'avancement général du programme et de présenter certaines des actions engagées. Un point a également été effectué sur la plainte pour violation de la convention de Berne visant les états suisses et français sur le Doubs et la Loue. Enfin, le programme technique et financier 2014 a été présenté.

A lire dans l'espace documentation

Une base de données thermiques en construction

Le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes a lancé une prestation auprès d'une société de développement informatique afin de créer une base de données en ligne pour la gestion des données thermiques. Celle-ci devrait être opérationnelle au début du second trimestre 2013.


 

La base de données du suivi thermique sur les aires de présence de l'apron est en ligne !

Cette base de données a vocation à centraliser toutes les données thermiques produites sur les cours d'eau où l'apron est présent. Elle permet de localiser plus de 60 sondes en place grâce à une interface cartographique et d’extraire les données de différentes manières : par station ou cours d'eau, sous forme synthétique ou brute, sous forme de tableau ou graphique, pour une année donnée ou une période donnée… Elle est accessible via l'espace membre ou bien depuis le site réservé aux membres du réseau apron: http://apronthermique.cenra-outils.org/
Si vous faites partie du réseau et que vous n’avez pas reçu votre identifiant, contactez M. Georget.

Détection par l’ADN environnemental : débuts encourageants

Les premières expérimentations de détection de l'apron par l'ADN environnemental sont prometteuses : on le détecte et ce beaucoup mieux de nuit, confirmant une activité nocturne plus intense que de jour. Le protocole sera mis au point d’ici fin 2013.